Florian Cazenave: Borgne to be alive.

florian-cazenave-grand-format-Gonfles

Vous pensiez qu’il s’agissait du rugbyman masqué? Et bien non. Enfin, si. Mais pas pour les mêmes raisons. Ce masque, c’est pour protéger son oeil et non ses arrières comme l’autre. On vous explique.

Demi de mêlée de Perpignan et bel espoir du XV de France, la carrière professionnelle de Florian Cazenave prend une toute autre tournure après un accident cocasse lors de la Féria de Céret un soir de Juillet 2013. Il chute, tête en avant, sur un pied de chaise. Bilan: un oeil en moins.

Le problème est triple pour Florian. De un, envoyer de l’ogive avec une visibilité réduite est quasi impossible. De deux, le règlement de la Fédération française de rugby interdit la pratique du rugby à toute personne ayant perdu l’un de ses organes pairs. Donc pas de renouvellement de licence pour évoluer dans un club français. Et de trois, l’utilisation de lunettes protectrices n’est pas homologuée en France.

L’ITALIE: UNE CASE NEUVE POUR CAZENAVE

Florian-Cazenave-italie-Gonfles
Rugbyman: le nouveau Marvel.

Malgré ces obstacles, le jeune joueur ne renonce pourtant pas. Après une longue rééducation, il est déclaré apte à rejouer par la médecine du travail. Certificat en main et lunettes protectrices sur le nez, il s’expatrie à Reggio en Italie pour évoluer en seconde division. De quoi se refaire la cerise pendant que le World Rugby (anciennement IRB) termine sa phase de test sur l’utilisation de ces fameuse lunettes.

Le journaliste Pierre-Étienne Léonard s’était rendu en 2014 en Italie pour le compte du magazine Stade 2, afin de suivre les premiers pas de Florian Cazenave dans ce nouveau monde.

Voici le mini docu que l’on vous recommande chaudement:

UN RETOUR AU BERCAILLE POUR CAZENAVE?

Aux dernières nouvelles, Florian Cazenave était sur le point de revenir jouer en France. Seules conditions: le World Rugby devait valider l’utilisation des lunettes protectrices à l’échelle mondiale, et la Fédération française de rugby devait modifier son règlement.

Nous avons creusé ces deux points. Il semblerait que l’utilisation des lunettes protectrices soit toujours en phase d’experimentation, d’après ce document officiel du World Rugby. De plus, la Fédé n’a apparemment pas encore fait évoluer son règlement. Résultat, pas de retour en France de prévu pour l’instant. Florian Cazenave est un membre incontesté de son club d’accueil italien.

Et selon certains fans, il s’éclate et marque même des essais de 80 mètres.

 


Une belle leçon de vie.

Tagged with: